Chronique de lecture de Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs

Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs.
Achevé le 21/11/2016
Résumé  :


Jacob Portman grandit en écoutant les histoires fantastiques de son grand-père Abraham.
Toutefois l'adolescent, n'est plus cet enfant crédule, et il commence à douter des histoires de ce dernier, jusqu'au jour, où Abraham meurt brutalement.
Dans un dernier souffle, il confie à son petit fils des paroles énigmatiques, l'exhortant à retrouver l'orphelinat de son enfance.
Ainsi, pour tenter de le comprendre mais aussi dans une quête de la vérité Jacob part sur l'île de Cairnholm.

~

Mon avis :

Whaou !!
Je vais quand même commencer par la fin… C’est un coup de cœur, mais un vrai !!
Pourquoi ce livre ?
Tout d'abord, pour notre challenge
Le défi des 4 AS. (Lire un livre dont l’auteur a un nom et un prénom qui commence par la même lettre)
Mais aussi et surtout, car après avoir vu les affiches du film de Tim Burton, j'ai eu envie de le bouquiner, avant d'aller le voir au cinéma.

Lorsque l’on débute l’ouvrage, Jabob commence le récit en nous parlant de son grand-père Abraham Portman.
Il découvre l’enfance de ce dernier, de ses yeux d’enfants. Mais rapidement, sa famille le fait déchanter…
Ainsi il commence à s’interroger sur la véracité des dires et histoires de celui-ci, jusqu’à les mettre en doute.

L’intrigue a l’air simple d’un premier abord puisque nous suivons la quête de savoir de notre héros : Jacob, mais c'est juste une impression.

J’ai aimé l’ouvrage, car même si on a pas le droit de condamner un livre pour sa couverture, on a le droit de le reléguer au fond de sa PAL, parce qu’il est laid, ou au contraire, de le lire de suite, pour les raisons inverses.

Et ici, on a un livre qui est juste MAGNIFIQUE.
J’ai plongé avec délectation, dans une ambiance cabinet de curiosité, et ce dès la couverture du livre.
Ensuite, aussi grâce aux photos qui ponctuent le livre, et qui, soit dit en passant, font quand même froid dans le dos…
Oui, j’ai bien conscience que c’est trucage et compagnie, mais quand même, j’ai été friande, et j’en redemande.
Je trouve que cela nous met déjà dans une ambiance, sombre, inquiétante et avec une jolie teinte désuète à la fois.

J’ai aimé la plume de l’auteur, qui nous plonge rapidement dans l’intrigue.

Nous embarquons sans difficultés dans le monde peuplé d'enfants particuliers, d’ombrunes, d’estres et de sépulcreux.

Nous nous familiarisons avec les boucles temporelles que nous découvrons dans ce premier tome
de la trilogie.
Celle-ci se déroule pendant la seconde guerre mondiale, ô combien chère à mon cœur.
Après, n’ayant pas lu les autres tomes, je ne saurais vous dire si nos enfants particuliers, vont devoir plonger dans une autre boucle, et si c’est le cas, comment elle sera.

En effet, les enfants de part leur dons si « particuliers » ne pourraient pas vivre en dehors de la boucle entretenue par Miss Peregrine.

Que va t il se passer s’ils sont obligés d'en sortir ?

Ce dont nous sommes sûrs, c’est que le temps en dehors de la boucle est compté : ils ne peuvent pas passer plus de trois jours en dehors de la boucle avant de subir les affres du temps.

Pourtant le danger les guette…

J'ai complètement adoré l’idée d’un monde avec des boucles temporelles, et je vous rassure les sauts temporels ne donnent pas le tournis.

J’ai également adoré les enfants particuliers, ne serait ce que par l’euphémisme qui dénomine ces fameux enfants… car de vous à moi, ils sont quand même plus que particuliers.

Soyons honnête, tous ces enfants ont des particularités qui donnent les jetons.

J
e pense à la petite Claire qui a une deuxième bouche au niveau de sa nuque mais également au jeune Enoch, qui peut insuffler la vie à des objets inanimés ou mortsmais je ne vous en dis pas plus, je vous invite à faire connaissance avec eux.
Je me suis donc attachée à ces enfants, et par extension à notre regard sur la différence, et même si on plonge dans un sublime roman fantastique, cela ne nous empêche pas de réfléchir.

Petit bémol, qui ne concerne que l'adaptation au cinéma.
Je n'ai pas encore été voir, mais avec les extraits que j'ai pu voir, j'ai cru comprendre que certaines libertés, quant aux personnages, avaient été prises.
Du coup, j'ai finalement moins envie d'aller voir le film, alors que c'est les bandes annonces de ce dernier qui m'ont donné envie de lire l’œuvre de Ransom Riggs.

Pour nous rejoindre, ou suivre notre défi c'est ici :Challenge Le défi des 4 as

Commentaires

  1. Oui.. C est un bon rappel ce que je me souviens de ma lecture. Ce livre dégage beaucoup de réflexions.j ai été voir le film, le personnage de Miss pérégrine est sans doute à l opposé de ce que je m imaginais... Il y a beaucoup de libertés... Mais c est un beau film dans l ensemble, le débat sur la différence est très présent, et surtout il y a la patte de burton, un génie du cinéma pour moi. Peut être que tu devrais attendre un peu avant d y aller.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés